• Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

     

    Aujourd'hui visite 

    du

    Château du Guildo

    Le château du Guildo en Créhen (Côtes-d'Armor) où vécut Gilles de Bretagne.

    Superficie de 3 200 m2 environ surplombant de 20 m l'Arguenon.

     Inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 25 juin 1951, le château est propriété du Conseil général des Côtes-d'Armor depuis 1981.

     Le château de Gilles de Bretagne a été marqué par la Guerre de succession de Bretagne, par le drame de Gilles de Bretagne en 1450 et les guerres de religion… 

    Celui-ci est un édifice du 14ème et du 15ème siècle à l'état de vestiges bâti sur un éperon rocheux occupé dès la fin de l'Age du fer (vers la fin du 2ème siècle av. J.-C.). Il existait au 13ème siècle une première fortification en pierre construite sur un plan rectangulaire et dotée de tours d'angle.

     

     

     

     

    Hypothèse la plus aboutie de restitution de l'état du château à la fin du XVe...Hypothèse la plus aboutie de restitution de l'état du château à la fin du XVe siècle, à la suite des fouilles archéologiques réalisées sur site (document Inrap, 2016).Source image : © Le Télégramme

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Vue 1 de la tour Nord-Ouest

     

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Vue 2 de la tour Nord-Ouest 

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Vue 3 de la tour Nord-Ouest : Vue sur les appartements

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Appartement

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Visite #Château du Guildo (#Créhen 22)

    Forge et Maréchalerie

    Visite très intéressante ................. 

     

     

    « #Suspension "Au Jardin" #Punch Needle
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :